COP24 en Pologne : 12 jours pour mettre en pratique l’Accord de Paris

COP24 en Pologne : 12 jours pour mettre en pratique l’Accord de Paris

Du 2 au 14 décembre a lieu la 24ème Conférence des Parties appelée « COP24 ».

 

La COP24 qui se déroule à Katowice en Pologne aura essentiellement deux objectifs :

– Faire aboutir les négociations sur les règles d’application de l’Accord de Paris ratifié par 184 pays, exceptés la Russie, la Turquie ou encore l’Iran.

– Faire avancer le dialogue de Talanoa, méthode développée par les îles Fidji permettant de mettre sur un pied d’égalité tous les acteurs de la négociation pour la lutte contre le réchauffement climatique.

 

Pour ce faire, il faudra, aux diplomates des 184 parties, rendre compte de l’atteinte des objectifs promis, effectuer le suivi de leur application et définir la flexibilité appliquer aux pays en développement. 

De grands défis seront à relever tels que :

ramener les États dans une trajectoire 2°C dans un contexte politique particulièrement morose, alors que les alertes à agir de toute urgence ne cessent de se multiplier,

combler le déficit de financement climat entre les pays développés et les pays en développement qui n’a toujours pas été réglé,

mobiliser les acteurs privés représentant un potentiel de réduction des émissions conséquent,

imposer le concept de transition juste sur les questions sociales générées par la transition énergétique,

 

Historiquement, ce n’est pas la première fois que la Pologne reçoit une COP. En 2008, a eu lieu la COP14 à Poznan, puis en 2013, la COP19 à Varsovie. La Pologne avait également présidé la COP5 à Bonn en 1999.

Pour autant, le fait que la Pologne reçoive la COP, alors qu’elle est encore très dépendante au charbon, est fortement critiqué par les ONG. Le charbon représente encore 80% de sa production d’électricité et le gouvernement polonais ne compte pas, pour le moment, abandonner un carburant dont il dispose en abondance dans son sol.

 

12 jours pour mettre, entre autre, en pratique l’accord de Paris, en Pologne dépendante en grande majorité d’énergie fossile…

Incroyable!!!

 

Le film alimentaire réutilisable

Le film alimentaire réutilisable

Un film étirable en tissu pour conserver ses aliments

Mais pourquoi un tissu à la place du plastique ?

Lors de la dixième Semaine Européenne de réduction des déchets, qui a eu lieu du 17 au 25 novembre 2018, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a souhaité sensibliser la population en mettant en avant les différentes solutions pour diminuer nos déchets et nous inciter à mieux consommer. Cette année, le thème était : « C’est décidé, je réduis me déchets »

Il faut savoir par exemple qu’un kilogramme de film plastique non-utilisé représente 0,8 kilogramme de pétrole brut économisé. Chaque année, un français produit 400 kilogrammes de déchets et une grande partie n’est pas recyclée. Le processus de recyclage est onéreux et la plupart des déchets sont incinérés ou entreposés dans les décharges.

C’est pourquoi il faut sans cesse penser et repenser de nouvelles idées pour réduire notre consommation et nos déchets.

En tissu réutilisable, le film alimentaire est, par exemple, un moyen facile de réduire sa production de déchets. Surnommés les Wrapsfabriqués avec un bout de tissu, ils sont imbibées de cire d’abeille permettent la conservation sans problème des aliments.

En résumé, il faut agir pour notre planète utilement !

Magnéto Serge le Wrap 😉 

Recette anti-gaspi : Le gratin Beaurecueil

Recette anti-gaspi : Le gratin Beaurecueil

Recette plat végétarien anti-gaspi

 

Le gratin Beaurecueil

 

 

Dernièrement, nous vous avons proposé la Tortilla boucalaise zéro-déchet comme recette anti-gaspi… Aujourd’hui le Chef René Borgès vous propose un délicieux gratin végé à base de légumes frais !

L’astuce zéro-déchet du chef : « C’est une recette pour ne pas gaspiller le vert du chou, du poireau et les feuilles de céleri. Avec ces parties de légumes, on peut également faire un potage, et remplacer les pommes de terre par du pain dur »

 

Petite question : Selon vous, « l’eau dans laquelle les pommes de terre sont cuites est bonne à jeter : Vrai ou faux ?

Ingrédients pour 6 personnes :

2 gousses d’ail
25 cl de crème
1/2 litre de lait
6 pommes de terre moyennes
Verts de poireaux
Feuilles de céleri blanche
Huile d’olive
Sel et poivre

La préparation pas à pas :

 

1/ Éplucher vos pommes de terre, couper en rondelles de 2 cm environ, et les mettre dans une plaque de cuisson.

2/ Ajouter l’ail haché, le sel, le poivre, la crème, le lait. Recouvrir le tout et cuire à 180°C jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites (vérifier avec la pointe d’un couteau).

3/ Émincer les feuilles de chou, le vert des poireaux et les feuilles de céleri. Faire revenir à l’huile d’olive, compoter et égoutter dans une passoire.

4/ Mettre le tout dans des plats à gratin individuels, puis napper de crème.

5/ Faire dorer au four.

 

Alors, avez-vous trouvé la réponse ?

« Faux. On peut utiliser l’eau de cuisson comme engrais, comme anti-dégraissant, pour lutter contre le tartre ou encore pour lutter contre les mauvaises herbes »

Cette recette pour un plat végétarien anti-gaspi vous apprend à cuisiner en adoptant des comportements économes et écolo. En préparant ce gratin de Beaurecueil, vous pourrez réutiliser vos pelures de pommes de terre et l’eau de cuisson de façon variée !

Ce plat anti-gaspi vous plait ?  Alors n’hésitez à nous faire part de vos recettes anti-gaspi et de vos astuces pour lutter contre le gaspillage sous toutes ses formes, car cela n’est pas une fatalité et nous avons tous un rôle à jouer.

 

Nos sources : Livre –  Les Chefs s’engagent Leurs recettes anti-gaspi – Les carnets de l’info

BULKO – L’épicerie éco-responsable à Lyon

BULKO – L’épicerie éco-responsable à Lyon

BULKO : L’épicerie éco-responsable à Lyon !

BULKO est une épicerie 100% éco-responsable située au 3 Quai Jean Moulin dans le 1er arrondissement de Lyon.

Margot et Nicolas, des amoureux de la planète sont à l’origine de ce beau projet. Ils vous proposent des produits locaux, frais et de saison !

Leur objectif ? Vous faciliter l’accès au zéro-déchet en proposant un large choix de produis vendus sans emballages.

Parmi les 450 produits différents proposés, environ 80% d’entre eux sont bio. Vous trouverez des produits variés : d’entretien, des cosmétiques, des fruits et légumes de saison et graines en tous genres. En bref, avec l’épicerie éco-responsable BULKO, vous pourrez faire votre shopping dans une démarche écolo !

En ce moment dans leur rayon boulangerie : des croissants, pains au chocolat, roulés au thé, baguettes bio sans emballages vous attendent (miam) ! 

Les valeurs de BULKO ?

  • Le respect de l’environnement : sans emballages jetables, les produits sont proposés en vrac…
  • Le biologique : des aliments sains pour notre santé et l’environnement
  • Une gamme de choix variée et produits locaux provenant au maximum de la région Auvergne Rhône-Alpes
  • Des ateliers, évènements sont organisés sur les thèmes du développement durable pour partager des idées, des conseils. Retrouvez tous les évènements ICI sur la page Facebook de Bulko

Le panier cadeau de BULKO ?

A l’occasion du premier anniversaire de Wasteblasterz, l’un des gagnants de notre jeu-concours a remporté un délicieux panier de fruits de chez BULKO. Le panier était garni de légumes et fruits frais, de saison !

Mode d’emploi des courses chez BULKO : 

1) Je viens avec mes contenants ou j’en achète sur place

2)   Je les pèse

3)   Je les remplis de ce dont j’ai envie

4)   Je passe en caisse et ne paye que le produit

Projet vidéo 2 minutes chrono !

Projet vidéo 2 minutes chrono !

Projet 2 minutes CHRONO !

 

Une collaboration Smart Electric Lyon et Fréquence Écoles

Récemment Wasteblasterz (Smart Electric Lyon – EDF) et Fréquences Écoles ont collaboré ensemble autour du projet « 2 minutes Chrono ».

 

« 2 minutes chrono »…Connaissez-vous ? Il s’agit d’un atelier audiovisuel initié par Fréquences Écoles et au sein duquel des lycéens apprennent à réaliser des vidéos de 2 minutes sur le thème du développement durable. Le développement durable qui rappelons-le renvoie à « un développement économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable » selon   l’INSEE. (l’INSEE, 2016).

Sous la supervision de nos deux équipes Fréquences Écoles et Smart Electric Lyon, les lycéens ont réalisé en groupe un total de 8 courtes vidéos traitant de sujets divers. Parmi lesquels : la surpêche, la surconsommation, le réchauffement climatique, autant de thèmes abordés sous le regard créatif des lycéens.Tout au long de leur démarche, nous avons accompagné les élèves pour les aider à trouver des sources fiables et des informations pertinentes.
En immersion au sein des deux lycées, nos équipes et les classes de première STI2D spécialité énergie et environnement du lycée Edouard Branly et de seconde 10 du lycée Honoré d’Urfé à Saint Etienne, avons réfléchi autour de ces sujets d’actualité.

Secoués par ces problèmes environnementaux, les élèves ont sélectionné les données chiffrées et informations clés qui dressent un constat amer de certains phénomènes. La surpêche par exemple au cours de ces 40 dernières années a entraîné un déclin de 39% des populations d’espèces marines.

Motivés et impliqués les élèves ont effectué une veille attentive pour cerner au mieux leur sujet. Cette expérience leur a permis de développer leur esprit de synthèse.  Et d’évoquer  clairement, en un laps de temps très court, un sujet qui semble complexe.
Après l’analyse des données, chaque groupe a imaginé la façon d’illustrer leurs idées pour transmettre efficacement leurs messages. Sous notre direction, les élèves ont développé leur capacité d’analyse et de synthèse. Nous les avons ensuite accompagné lors du tournage pour qu’ils puissent mettre leurs idées en images

Après quelques séances de préparation et de tournage avec les équipes Wasteblasterz et Fréquence Écoles, les élèves ont réalisé leurs vidéos avec une implication remarquable. En expérimentant les difficultés du tournage, ils ont amélioré leur compréhension de ces aspects techniques. Cela leur a aussi permis de sensibiliser autrui au travers d’une vidéo sur le développement durable.

Déterminés à vous transmettre leurs messages, chaque groupe d’élèves vous invite à regarder sa réalisation sur la page Facebook Wasteblasterz ou sur son site Internet.

 

 

 

Recette anti-gaspi : Tortilla boucalaise

Recette anti-gaspi : Tortilla boucalaise

 

Recette entrée anti-gaspi

 

La Tortilla boucalaise 

 

Dernièrement, nous vous avons proposé la Brandade de morue aux poireaux zéro-déchet comme recette anti-gaspi… Aujourd’hui la Chef Patricia Antoine vous a concocté une entrée simple et rapide à préparer « la Tortilla boucalaise », une omelette pleine de saveurs qui ravira vos proches.

Pour cette entrée anti-gaspi à base d’oeufs, découvrez notre astuce zéro-déchet : « À quoi peuvent servir les coquilles d’oeufs une fois broyées ?  » 

Vous pouvez « en disposant des coquilles émiettées au pied d’une plante ou d’un arbre, éloigner les insectes, les limaces et autres…Mais les coquilles broyées ont également d’autres vertus. Lorsqu’elles sont mélangées à un peu de savon et d’eau, elles sont un très bon abrasif pour récurer vos casseroles »  

D’ailleurs la Chef Patricia Antoine vous conseille de servir cette entrée anti-gaspi « avec une salade de feuilles de chêne et de crudités pour donner de la couleur à votre assiette ». Vous y penserez lorsque vous dégusterez cette savoureuse entrée zéro-déchet.

La préparation pas à pas :

 

 Ingrédients pour 4 personnes :

Reste de purée de pommes de terre (5 cuillères à soupe)
3 oeufs entiers
2 cuillère à soupe de crème liquide
1 petit oignon
Ciboulette & persil
Sel et poivre
1 pointe de piment d’Espelette

1/ Battre les oeufs en ajoutant tous les ingrédients.

2/ Mélanger jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.

3/ Chauffer la poêle avec une noix de beurre.

4/ Faire glisser l’omelette dans la poêle chaude (l’omelette doit avoir une épaisseur de 1,5 cm).

5/ Saisir l’omelette sur une face, puis retourner et baisser le feu.

6/ Laisser cuire doucement pour obtenir une omelette compacte.

 Une entrée anti-gaspi vous permet d’apprendre à cuisiner en adoptant des comportements économes et écologiques. En concoctant cette Tortilla boucalaise et en réutilisant vos coquilles d’oeufs comme il vous est conseillé de le faire, vous gaspillerez moins d’aliments. Pour cette entrée anti-gaspi, chaque partie aliment peut être utilisé pour lutter le contre gaspillage alimentaire.

Cette entrée anti-gaspi vous plait ?  Alors n’hésitez à nous faire part de vos recettes anti-gaspi et de vos astuces pour lutter contre le gaspillage sous toutes ses formes, car cela n’est pas une fatalité et nous avons tous un rôle à jouer.

 

Nos sources : Livre –  Les Chefs s’engagent Leurs recettes anti-gaspi – Les carnets de l’info