Du 18 au 26 novembre, c’est la semaine européenne de réduction des déchets…Soyons des écohéros responsables.

805 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde (soi 1 personne sur 9). Or, un français jette tous les ans 20 kg de déchets alimentaires (13 kg de restes de repas et 7 kg de produits non consommés et encore non déballés).

En France, le gaspillage alimentaire représente chaque année 10 millions tonnes de déchets inutiles et évitables soit le poids d’environ 1 000 voitures (les produits moches sont boudés et jetés, perte dans les transports, les achats en grande quantité, superflus de nourriture sont fréquents, les produits oubliés dans les placards, dans le frigo, les produits dont la date est passée sont jetés, les repas non terminés à la cantine…). C’est 16 milliards d’euros de nourriture jetées,  500€ pour une famille de 4 personnes en moyenne. Aïe Aïe Aïe!!

Chiffres de la FAO et de l’ADEME


Connaissez-vous l’impact de ces gaspillages alimentaires?

 

Le saviez-vous?

40 % de la nourriture produite dans le monde n’est pas consommée, 30% des fruits et légumes sont gaspillés

Le pain:

L’aliment entamé le plus jeté en France est le pain.
Si gaspiller un steak de boeuf équivaut à rouler en voiture pendant 4,89 km, le gaspillage du pain est comparable à un trajet de 2,24km.
Mais que faire de notre pain rassi? Il existe des solutions:

>Donner son pain rassi aux associations pour animaux

>Cuisiner : Le pain perdu sucré ou salé, la chapelure maison, le pudding…
Retrouvez 10 recettes antigaspi à faire avec du pain rassi ici

 

La DLUO:

Date Limite d’Utilisation Optimale d’un Produit.
Ce marqueur de temps indique que mon produit a perdu la plupart de ses propriétés nutritives, son gout, sa texture. Cependant, je peux encore le consommer car il n’est pas nocif pour ma santé. Je peux ainsi éviter de gaspiller. Si possible, je peux mettre mes aliments au congélateur pour prolonger leur durée de vie.

 

Les fruits et légumes moches:

Trop petits, difformes, abimés durant le transport, ces denrées pourtant consommables sont jetées car elles ne répondent pas aux critères esthétiques de certaines enseignes ou de nous-mêmes, les consommateurs. Pour pallier à cette discrimination, que le collectif Les Gueules cassées a lancé le label « Quoi ma gueule ». Ce label permet à ces produits moins beaux mais tout aussi bon de ne pas finir à la poubelle. Une opération bénéfique pour tous les partis. Vendus 20 à 30% moins chers que les « beaux » ils réduisent les pertes financières des producteurs.

Si vous êtes un autoproducteur chanceux, que faire des surplus de récolte? Voici quelques idées
Partagez les avec vos amis, parents et voisins
Vendez-les via internet sur des sites spécialisés Lepotiron.fr , cavientdujardin.fr ou des plateformes comme Leboncoin.fr
Transformez-les en bons plats et gourmandes confitures… soyez créatif et curieux 😀

> Retrouvez la liste des points de vente Les Gueules cassées ici

Des applications antigaspi pour mieux consommer

 

Shoops:

Cette application Lyonnaise est gratuite.
Vous y trouverez les bons plans sorties, resto, prêt-à-porter mais surtout la liste des petits commerces sur Lyon et Villeurbanne qui ne boudent pas les produits « différents » ou fin de vie. Consommer sein et éthique à moindre coût.

 

OptiMiam: 

A l’échelle nationale cette fois, cette application met en relation consommateurs et commerçants ayant des invendus à date courte sous le bras.
Boulangeries, pâtisseries, primeurs, restaurants…  vous proposent des prix attractifs jusqu’à 60% plus bas.

>http://www.optimiam.com/

 

Partage ton frigo:

« Le bon coin de la nourriture »
Vous partez en vacances avec le frigo plein, vous avez vu trop large en faisant vos courses et vos produit arrivent à expiration, votre potager a dépassé vos espérances…
Cette application est pour vous? Sur le principe du frigo collectif, je peux partager avec mes voisins, mes collègues… une initiative écocitoyenne #Economiecirculaire

https://www.partagetonfrigo.fr/

 

 

 

Bref… vous l’aurez compris. Des solutions existent, soyons Ecoresponsables.